Litteau se met à nu pour le Tour de siblu

La semaine dernière le Tour de siblu a débarqué à Litteau, en Normandie.

Malgré la réputation de la région, tout été réuni pour une étape réussie – MEME une météo des plus accueillantes.
Mais ce dont on se souviendra par dessus tout, c’est de l’implication de l’équipe au complet, que ce soit dans les animations organisées sur 4 jours pour collecter des fonds ou dans la réalisation d’un calendrier un peu osé pour la bonne cause. Oui, vous avez bien compris : des membres de toute l’équipe ont troqués leurs uniformes siblu pour la tenue d’Eve (ou d’Adam) le temps de quelques photos, réunies dans un merveilleux calendrier.

Litteau Calendar Girls (and boys!) 2014

Il y en a un nombre limité, mais il est encore « en vente » contre un don de 10€ minimum. Si vous êtes intéressé (et – croyez nous – vous auriez tord de ne pas l’être), contactez nous pour obtenir votre copie VIP.

Voici l’article paru dans Ouest France pour l’occasion.

Retrouvez les photos de ces quatre jours contre le cancer organisés avec brio par l’équipe de Litteau. Au total, leurs efforts ont permis, à ce jour, de collecter 2000€ au profit de la recherche, mais ils comptent bien dépasser ce chiffre avec la vente des fameux calendriers. Merci et félicitations à eux !

L’épopée Pessac – La Réserve

Mercredi a eut lieu l’étape la plus longue du Tour de siblu où une vingtaine de courageux cyclistes ont affronté les 120km reliant le siège social de siblu au village de La Réserve. Parmis eux : Chris Dunscombe bien sûr, accompagné de son fils de 14 ans mais aussi de Karim Belahmadi, le directeur de la Réserve ainsi que Leslie Hurst le PDG de siblu. (Retrouvez son interview ici).

Malgré une malchance assez légendaire sur cette étape – notons : un pneu (de camion !) crevé, une pluie battante toute la journée, quelques chutes… – la bonne humeur, la combativité et la festivité l’ont emporté pour faire de cette journée un réel succès.
En effet, avant même le top départ, le fameux Karim avait déjà collecté plus de 1000€ à lui seul pour sponsoriser ses effots !
Et avec les animations de l’équipe de la Réserve (notamment kermesse, cours de fitness, tournoi de pétanque, loto, tombola), la vente de gateaux maison venant droit des fourneaux des employés du siège, ainsi que des oeuvres de l’artiste Wyland (retrouvez son site Internet ici) mises aux enchères la cagnotte monte à quasiment 3500€ pour cette étape.

Et la journée se finit dans la bonne humeur à l’arrivée des cyclistes, avec le soleil bien mérité qui pointe enfin le bout de son nez. Le restaurant du village, l’Oustaou avait préparé une paëlla pour tous les participants, avec une contribution à la collecte. Le Docteur Arnal, Président du Comité des Landes la Ligue contre le cancer était présent pour accuellir les cyclistes ainsi que pour la remise de chèque des dons collectés par La Réserve.

Un grand merci et d’énormes félicitations à TOUS les participants à cette merveilleuse journée dédié à la lutte contre le cancer.

 

Dugny contre le cancer

Le 31 juillet le Tour est passé au Domaine de Dugny en Val de Loire.

 Afin de faire participer un maximum de personnes dans le but de promouvoir un mode de vie sain, nous avons pédalé sur une distance accessible à tous. Une ballade très sympathique de 15km qui nous a permis d’apprécier le cadre pituresque du Domaine de Dugny. Voici la photo que l’on a pris au sommet d’un belvédère donnant sur le chateau de Chaumont.

image

S’en est suivi des animations sur le village dans le but de récolter un maximum de fonds au profit de la Ligue contre le cancer : kermesse, car wash, vente de gauffres, mise aux enchères du staff…! Et ce fut une belle réussite : 1000€ de collecté pour lutter contre la maladie.

Merci aux équipes pour leur implication et surtout félicitations pour un si beau résultat.

Les étapes du Sud : Les Sables du Midi, La Carabasse, Le Lac des Rêves, Le Montourey

Le 16 juillet nous avons relié Les Sables et la Carabasse, et le lendemain on se rendait de la Carabasse au Lac des Rêves. Puis le 24 juillet, le Tour a débarqué au Montourey.

Que ce soit le Soleil ou l’accueil chaleureux que l’on a reçu, tout été réuni pour faire régner l’ambiance festive du Sud durant ces étapes.

Et en effet, les équipes ce sont données : on peut citer notamment Rick au Montourey qui a accepté le défi de se faire épiler le torse SUR SCENE contre 100€ de dons, ou encore Jack, Kevin et Pierre de la Carabasse qui ont réussi à se faire sponsorier pour faire les 70km qui séparent la Carabasse et le Lac des Rêves. Ils ont réuni plus de 250€ !

Félicitations à tous pour votre implication et merci encore. :)

Des Pierres Couchées aux Bois

Le premier « mot » qui nous vient à la bouche quand on repense à cette étape épique c’est : waouw !

Que ce soit la performance des 28 cyclistes sous un soleil cognant et 34° (notons que le premier groupe  »amateur » a dû attendre le groupe des « professionels » pendant une bonne heure afin d’arriver ensemble à Les Bois !), les animations de folie qui ont rempli les deux villages pendant plus de 4 jours, la météo au beau fixe pour l’évènement, ou le résultat final plutôt impressionant, à la hauteur des efforts de tous, tout était au top pour cet étape.

Les Pierres Couchées ont carburé sur la vente de lots et de gateaux, ainsi qu’avec un car wash endiablé. On les remercie aussi pour un bon petit déjeuner ainsi qu’un barbecue, ce qui a nourrit l’effort respectivement du premier et du second départ. Tout ceci a permis de doubler leur collecte de l’an dernier !

Et Les Bois ont vraiment sorti les grands moyens pour l’évènement en organisant un tournoi de pétanque, une tombola, un barbecue géant à l’arrivée des cyclistes suivi par une pool party ainsi que de nombreuses autres animation dont le défilé de leur char avec Max et Lili, les mascottes du Kids Club. Et le résultat en est tout aussi spectaculaire que l’ambiance sur le village : 3300€ de collecté en tout.

Merci à l’implication de toutes les équipes sur ces deux villages qui ont permis en trois jours de folie et de bonne humeur de collecter 4000€ pour la recherche contre le cancer.

La sécurité, une priorité siblu

Chez siblu, la sécurité est une de nos priorités sur chacun de nos villages. Et c’est pas parce que l’on organise un évènement différent de notre activité principale que ça va changer !

La sécurité des participants sur le Tour a fait l’objet de longues réflexions. Avant chaque départ, un itinéraire sécurisé a été repéré et un membre de notre équipe délivrera un briefing de sécurité à tous les participants. 

D’ailleurs, à tous ceux qui souhaitent participer : vous êtes plus que bienvenue mais le casque est obligatoire ainsi qu’un vêtement de sécurité (gilet jaune ou mieux encore : le tee-shirt du Tour que voici).

Merci encore a LM Solutions de nous avoir offert ces supers tee-shirts du Tour !

Merci encore a LM Solutions de nous avoir offert ces supers tee-shirts du Tour !

Ici, on attend avec impatience la prochaine étape du Tour des Pierres Couchées a Les Bois. C’est mercredi alors pensez à rester connectés via notre page Facebook pour avoir toutes les actualités et les photos !

Le soutien de siblu : Interview avec Leslie Hurst, PDG

Le Tour de siblu résulte de l’initiative personelle de Chris Dunscombe (apprenez en plus sur ses motivatons ici), mais au fil du temps, l’entreprise entière s’est impliquée de plus en plus pour le Tour.

Voyez par vous même à quel point siblu prend le Tour à coeur grâce à cet interview que nous a accordé Leslie Hurst, notre PDG :

 Leslie H

<< L’esprit siblu est partout, même dans le service finance, un secteur traditionnellement plus « carré ». Quand Chris Dunscombe, un de nos contrôleurs financiers a donné naissance au Tour de siblu en 2011, on pensait que ce serait un évènement ponctuel. Mais l’année suivante, il a renouvellé l’expérience en décidant de relier tous les villages siblu (et entre temps, un nouveau c’était ajouté à la famille) donc la distance à parcourir s’était considérablement allongée.

Les équipes des villages et du siège ont été rejoints par un grand nombre de nos 7000 propriétaires qui, tous ensemble, ont soutenu l’évènement et ont tout fait pour collecter un maximum de fonds pour la recherche. 

On s’est dit que si on ne pouvait pas l’empêcher d’enfourcher son vélo, il vallait mieux qu’on le rejoigne et qu’on pédalle tous ensemble. Et c’est ce qu’on fait depuis que le Tour est devenu un passage obligé dans l’été de siblu.

Un merveilleux exemple d’initiative et de motivation personelle qui nous tire tous vers le haut. >>

 

Chez siblu, nous sommes tous impliqués pour faire de cet évènement un succès et pour collecter le plus possible de fonds pour la recherche contre le cancer, mais au bout du compte, c’est votre générosité qui fait vraiment la différence alors, s’il vous plait, aidez nous. Merci.

Progression de la collecte : mois de juin

Histoire que tout le monde soit informé de notre progression vers l’objectif ambitieux que l’on s’est fixé (20 000€ !), nous avons décidé de vous faire un petit récap mensuel.

 

Et ce mois-ci alors qu’une seule étape est passée (en Charente) et qu’il reste donc 12 villages siblu à faire, nous en sommes déjà à …
2185€

 

Nous souhaitons profiter de cette occasion pour remercier les trois villages en Charente de leur accueil chaleureux en mai, et surtout de dire un grand, grand merci à tous pour vos dons généreux.

Avec toutes les autres étapes et animations qu’il y a de prévues pour le Tour, on espère vraiment réussir à atteindre cet objectif énorme alors s’il vous plait, continuer de soutenir le Tour et de nous aider à lutter contre le cancer. Merci.

Connaître son phototype

C’est sûr : on est pas tous égaux face au soleil. Mais au moins, si l’on connait son phototype (degré de sensibilité de la peau au soleil), on sait aussi quelle protection est adaptée à notre peau.

Les peaux sont classées en six phototypes, déterminés en fonction de la carnation, de la couleur des cheveux, des yeux, de la présence de taches de rousseur et de la capacité à attraper des coups de soleil ou à bronzer. Les peaux les plus claires nécessitent une protection plus élevée, elles sont plus vulnérables au soleil et donc au cancer de la peau.

Lisez la liste suivante et déterminez votre phototype, reportez vous ensuite au tableau afin de savoir quelle protection SPF est adaptée à votre peau.

Phototype I :

  • peau très blanche ou laiteuse,
  • cheveux blonds ou roux,
  • yeux bleus ou verts voire brun clair,
  • très nombreuses taches de rousseur,
  • attrape toujours des coups de soleil,
  • ne bronze jamais.

Phototype II :

  • peau très claire,
  • cheveux blonds ou châtains,
  • yeux clairs,
  • nombreuses taches de rousseur,
  • attrape souvent des coups de soleil,
  • bronze difficilement,
  • obtient parfois un léger hâle.

Phototype III :

  • peau claire à mate,
  • cheveux blonds ou châtains,
  • yeux bruns,
  • quelques taches de rousseur apparaissent au soleil,
  • attrape parfois des coups de soleil,
  • bronze progressivement (bronzage moyen).

Phototype IV :

  • peau mate,
  • cheveux châtains ou bruns,
  • yeux foncés,
  • aucune tache de rousseur,
  • attrape peu de coups de soleil,
  • bronze toujours (bronzage foncé).

Phototype V :

  • peau foncée,
  • cheveux noirs,
  • yeux noirs,
  • aucune tache de rousseur,
  • attrape rarement des coups de soleil,
  • bronze toujours (bronzage très foncé),

Phototype VI :

  • peau noire,
  • cheveux noirs,
  • yeux noirs,
  • aucune tache de rousseur,
  • n’attrape jamais de coups de soleil,
  • ne brûle jamais.

Tableau phototype

 

SPF, IPS, késako ?

Vous êtes vous déjà demandé à quoi correspondait le petit numéro sur votre flacon de crème solaire ?

1Après avoir expliqué l’importance de se protéger du Soleil dans notre dernier article, voici un post pour mieux comprendre comment mettre sa crème solaire.

La plupart d’entre nous choisissons notre crème solaire plus ou moins « au feeling », mais en réalité, il y a une logique derrière les SPF (sun protection factor), ou IPS (indice de protection solaire) en français. Et on devrait donc choisir nos crèmes en fonction de notre âge, du type d’exposition que l’on va subir et de notre type de peau. Restez connectés via la page Facebook, parce qu’un post pour apprendre à reconnaitre les phototypes (degré de sensibilité de la peau au soleil) arrive très bientôt !

Le mystère des SPF

Donc :  si votre âge, votre type de peau et les conditions de votre exposition vous permettraient, sans crème, de rester au soleil 10 minutes sans prendre de coup de soleil; alors une crème avec un SPF 15 vous permettrait de rester au soleil 150 minutes sans prendre de coup de soleil A CONDITION DE RENOUVELER FREQUEMMENT L’APPLICATION.
En revanche, les autorités de santé s’accordent pour conseiller de porter une crème avec un SPF supérieur ou égal à 30. Pensez aussi à prendre une crème qui protège des rayons UVA ainsi qu’UVB.

Conseils d’application

Si vous pensez que mettre une crème SPF 15 par dessus une crème SPF 10 vous offrira une protection SPF 25, détrompez vous ! Faire des couches ne sert à rien (hormis s’assurer que toutes les zones sont couvertes).
Sur le visage vous devriez étaler une quantité de crème équivalente à une amande. Et sur votre corps, vous devriez étaler l’équivalent d’un verre à shooter ! En revanche, pensez à faire un cul sec toutes les heures ! En effet, le plus important, sur le visage comme sur le corps c’est de renouveller fréquemment les applications surtout en cas de baignade, de transpiration ou de frottements contre une serviette ou des vêtements.

Finalement, si aucune date de péremption n’est indiquée, une crème solaire a une espérance de vie moyenne d’environ 3 ans. Au delà, elle devient moins efficace. Alors pensez à renouveller vos produits solaires de temps en temps, c’est un petit investissement qui vaut le coût !

Prenez soin de vos proches en leur envoyant ces conseils précieux.